« Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle-ci doit être en toute circonstance, prévenue, évaluée, prise en compte et traitée… »

Code de la santé publique article L.1100-5

Le Centre Hospitalier s’inscrit dans le programme national de lutte contre la douleur, à travers différentes actions, cordonnées au sein d’un CLUD (Comité de Lutte contre la Douleur).
Cette prise en compte de la souffrance vous permet de pouvoir contacter des professionnels de santé, formés à la prise en charge de douleur, qui mettent en commun leur savoir et leur expérience afin de :

  •     Soigner et soulager vos douleurs
  •     Vous aider à mettre en place des stratégies de traitement

La douleur n’est pas une fatalité, n’hésitez pas à en parler avec le personnel médical et soignant.

Télécharger le contrat d’engagement douleur : contrat_engagement_douleur_CHHA

La consultation douleur

Vous souffrez d’une douleur persistante depuis plus de 3 mois. La consultation douleur est là pour vous aider à soigner ou mieux vivre avec vos douleurs avant qu’elles ne vous gâchent la vie.
La consultation douleur c’est un ensemble de professionnels de santé qui mettent en commun leur savoir et leur expérience pour vous soigner : médecins spécialisés (Anesthésiste, Algologue, Psychiatre, Mésothérapeute, Acupuncteur, Hypnothérapeute), Psychologues et ou/ Psychiatre, Infirmières diplômées (douleur, sophrologie, hypno relaxation, réflexothérapie, …).
Ils sont à la disposition de votre médecin traitant qui reste votre interlocuteur premier.

La stimulation Magnétique Transcranienne répétitive (r-TMS)

Une nouvelle praRTMStique de soin a vu le jour au Centre Hospitalier du Haut Anjou.

La stimulation magnétique transcrânienne a fait la preuve de son efficacité dans le domaine, entre autres, des douleurs neuropathiques. Celles-ci représentent environ 7% des douleurs retrouvées en sein de la population générale. Les douleurs neuropathiques sont parfois invalidantes et difficiles à traiter. Une diminution de 30 à 50% de l’intensité douloureuse ressentie est constatée chez la moitié des patients bénéficiant de ce traitement.

C’est une méthode de soin non invasive pratiquée en ambulatoire. Elle ne nécessite donc ni hospitalisation, ni anesthésie générale. Elle permet de stimuler des zones du cerveau en appliquant une impulsion magnétique grâce à une bobine placée à la surface de la tête du patient. Les champs magnétiques créés induisent alors un courant électrique qui modifie l’activité des neurones concernés. L’utilisation la plus courante de la stimulation magnétique est la stimulation répétitive dite  r-T.M.S.

La neuronavigation

Afin d’optimiser l’efficacité du traitement, la bobine de stimulation doit être positionnée avec le maximum de précision au dessus de la zone du cerveau concernée. Le Centre Hospitalier du Haut Anjou a donc acheté un système de neuronavigation. Celui-ci permet d’effectuer un positionnement précis de la bobine en regard de la zone corticale à stimuler souhaitée.

Une séance de stimulation dure environ 20 minutes. Au cours de celle-ci, une caméra permet de suivre en temps réel et en 3 dimensions la position de la tête du patient et de la bobine de stimulation. Des points anatomiques sont repérés à la fois sur l’I.R.M du patient, préalablement enregistrée, et sur son crâne. Cela nous permet ainsi d’observer d’éventuels changements de position au cours de la séance. Par analogie, nous pourrions comparer cela au système de géo-localisation que permet le G.P.S. dans un véhicule. La caméra (le satellite) assure le suivi de la bobine (le véhicule) et permet d’en afficher la position sur l’écran du neuronavigateur (la carte routière du G.P.S.). Ainsi, la stimulation magnétique est efficace durant toute la séance, assurés d’être sur le bon chemin de l’amélioration de la qualité de vie des patients.